ateliers cartes postales

Correspondance littorale

De manière très simple, nous proposons aux habitants d’Indre et de Couëron de composer un texte et une image sur une carte postale dont le destinataire sera un inconnu, habitant lui aussi à Indre ou Couëron. La brièveté du message délivré au recto de la carte postale aidera à aller à l’essentiel de ce que l’on veut exprimer sur les paysages de Loire. 

LES ateliers proposés

le contenu des ateliers

Chaque année 80% des cartes postales encore envoyées, le sont pendant l’été. La carte postale permet une communication directe d’individu à individu. Elle est également un moyen de raconter, connu et reconnu par tous, et donc très accessible: un type d’écrit simple, culturellement bien identifié. Quoi de plus naturel que d’utiliser ce moyen de communication véhiculant l’imaginaire des rives mieux que n’importe quel autre ?

Nous continuons à nous réjouir de découvrir une belle carte postale dans nos boîtes aux lettres. Nous aimons nous arrêter au tourniquet des boutiques et prendre cinq minutes pour écrire de courtes phrases qui feront leur effet, assurément.

Ainsi, lors des ateliers, nous tentons d’ouvrir de nouveaux espaces à l’imaginaire de la carte postale, d’en exalter son usage comme geste poétique et moyen de communication sur les rives ligériennes.

Nous invitons donc les habitants à exprimer une émotion, une réflexion qui leur est propre, leur rapport sensible au paysage. Ils feront de la carte postale un témoin de leur vécu, comme auparavant, quand elle tenait un rôle de témoignage ethnologique de première importance. La carte postale fera un état des lieux présent du littoral ici et pourra servir à dévoiler, à rapporter, à attirer l’attention de leurs destinataires sur les enjeux littoraux. Ce sera ainsi l’occasion de développer des liens solidaires entre les habitants du littoral, de favoriser la prise de conscience des réalités communes qui les unissent.

Finalement, une centaine environ d’indrais et de couëronnais recevront des cartes postales envoyées du pays et racontant une diversité de points de vue sur la Loire et les paysages autour.

Nous proposons ces ateliers de cartes postales sur les marchés et avec les écoles, pour les classes de CE2, CM1 et CM2.

Dates des ateliers :

  • les 14 & 15 novembre 2018 avec la classe de CE2 & CM1 de Florie Bigoin, école Jules Ferry à Indre 
  • le 18 novembre 2018 sur le Marché dominical d’Indre
  • les 18 et 19 décembre 2018 avec la classe de CM1A d’Amandine Brutus, école Marcel Gouzil à Couëron
  • le 2 février 2019 sur le marché de la Chabossière, à Couëron
  • le 28 mars 2019 sur le marché du centre-ville de Couëron

« La carte postale a la même force aujourd’hui qu’hier : elle est à la portée de tous. L’usage de la carte postale n’est ni élitiste, ni populaire. D’ailleurs, on ne peut pas déterminer les personnes qui écrivent des cartes postales, ni définir une tranche d’âge. Il y a quelque chose qui n’est pas intimidant, c’est familier, amical et ludique», explique Sébastien Lapaque dans sa Théorie de la carte postale. Et d’ajouter : «et puis le verso, l’image, est un cadeau en soi et pas cher ! On la garde, on l’affiche chez soi. »

Fermer le menu